Service Volontaire Européen en Alsace

Mon SVE est MAXI-COOL !

Salutations d’Alsace, de la belle ville de Sélestat !

Je m’appelle Roxana, je suis une fille souriante, venue de Roumanie dans le cadre du projet SVE (Service Volontaire Européen). Mon association d’accueil est Tambour Battant dont le personnel est très accueillant, aimable et ouvert avec les étrangères. Un de leurs objectifs est de promouvoir l’interculturalité et le multiculturalisme.

Mais comment j’ai eu l’occasion de les connaître ? (c’est ça la question:P) Alors, j’avais envoyé mon dossier de candidature à l’Association EUROPANET, de Roumanie, en répondant à une annonce qui décrivait le projet SVE, vu que je me suis également engagée dans des activités de bénévolat pour que les enfants d’une école maternelle de ma ville natale découvrent la culture, en apprenant des chansons et courtes poésies en français. Après l’entretien téléphonique, je suis restée en contact avec mon organisation d’accueil jusqu’à mon arrivée en Allemagne. Voici comment cela s’est passé :

Le 02 juillet 2013 j’ai plongé dans l’aventure de ma vie. J’ai pris le vol pour Stuttgart et je suis arrivée en Allemagne pour la première fois. Auparavat, je ne pensais jamais partir dans un pays dont je ne connaissais pas la langue, mais c’est sûr que j’ai eu cette occasion formidable. Alors, après avoir pris l’avion, un soi-disant métro et le train, je suis finalement arrivée à ma destination, la ville d’Offenburg. Là-bas, deux personnes formidables m’attendaient en souriant – Mme Huang et Mr. Mercklin, les représentants de l’association d’accueil – Tambour Battant. Comme c’était presque l’heure de dîner, nous avons décidé d’aller manger et profiter pour discuter et faire la connaissance.
 
Nous avons décidé de manger en France, après avoir fait un tour de la ville allemande qui m’a accueilli, vu que nous n’avons pas trouvé un endroit intéressant. Finalement, nous sommes arrivés au restaurant « La Campanile », où nous avons servi des plats délicieux dans un buffet à volonté. Le dîner d’accueil a été magnifique, vu que la saveur des plats complétait l’atmosphère de détente. Nous avons beaucoup parlé sur différents sujets et nous avons eu l’occasion de mieux se connaître, en racontant différentes expériences personnelles et en partageant différentes opinions. 
 
Ensuite, c’était le moment de visiter l’appartement où j’habiterais pour les suivants 6 mois. Nous sommes arrivés devant une maison typiquement alsacienne, avec des colombages en dehors. J’étais tellement contente et fascinée. Il s’agissait d’une vieille maison de 300 ans, qui a gardé sa beauté et son allure spéciale. L’extérieur m’a fasciné. Mais l’intérieur avait dépassé mes attentes. Le design spacieux, l’atmosphère tranquille et confortable m’ont garanti une détente complète. En plus, l’appartement est complètement meublé, alors nous (moi et ma collègue) avons tout le nécessaire pour nous sentir comme chez nous. J’étais tellement contente de voir que tout le monde s’implique d’une manière active pour que nous ayons tout le confort.

Pour vous présenter la ville de Sélestat, je dois vous dire que celle-ci est tranquille et calme, offrant plusieurs possibilités pour la détente, comme des bars avec connexion Internet, cinéma et banque, tous ces endroits étant situés à proximité. Également, la gare est située à 15 minutes à pied, ce qui est très pratique pour les voyages que nous allons faire dans le cadre de ce projet.

En plus, le projet SVE lui-même attire mon attention, vu qu’il s’agit de promouvoir l’accès à la culture pour tous, surtout pour les personnes en difficulté (les PMR, les retraités, les prisonniers etc.). Afin d’atteindre cet objectif, j’ai participé à un des événements culturels les plus connus en Alsace, notamment le fameux Festival Décibulles 2013, à Neuve-Église.

A part l’amusement et la bonne humeur, j’ai découvert des approches tellement intéressantes concernant surtout les PMR (personnes à mobilité réduite), vu que là-bas j’ai connu une des bénévoles de l’Association LIBRE, qui m’a présenté les facilités mises en place pour l’accessibilité et le divertissement de ces personnes.

C’était très intéressant de voir que le festival avait manifesté sont intérêt pour faciliter l’accès à toutes les personnes voulant profiter de ce festival. Pour ceux qui sont intéressés, moi et ma collègue, nous avons créé un compte pour partager les photos prises. Le voici : http://www.flickr.com/photos/989202... (Profitez-en !)

De plus, chaque jour je découvre d’autres aspects intéressants de mon expérience en tant que SVE, notamment habiter avec une collègue dans le même logement (elle est aussi Roumaine:P), apprendre à cuisiner, visiter la ville de Sélestat et les autres belles villes à proximité (Mulhouse, Strasbourg), travailler au bureau de l’association afin d’atteindre les objectifs du projet, exercer mes langues étrangères, en utilisant des méthodes de langue moderne que nous avons prises à la Médiathèque, faire les courses, faire le nettoyage etc.

Vous pouvez penser qu’il s’agit des activités habituelles, simples, auxquelles tout le monde participe quotidiennement. Effectivement, vous avez raison, sauf que tout change lorsque nous arrivons dans un pays étranger.

Alors, ne tardez plus et profitez vous-mêmes d’une des belles opportunités offertes une fois dans la vie, notamment le SVE ! Je vous assure qu’être un VE (Volontaire Européen) c’est MAXI-COOL !

s’Schmetzel (« bisou » en Alsacien)