Liechstenstein - un petit grand pays

Bonjour ! Je suis Alina, une jeune fille qui a décidé de faire une pause dans sa vie roumaine et dépenser 9 mois en Alsace, France. Je suis ici dans le cadre d’un Service Volontaire Européen pour promouvoir et encourager la participation des jeunes aux mobilités internationales.

Dans la première semaine, mon organisation hôte, Tambour Battant, m’a proposé de participer à une mobilité Grundvig au Liechtenstein :)

Pfff… Qu’est-ce que ce ? Qu’est-ce que je dois faire ? Qui d’autre va participer ?… eh bien, je ne pensais pas à aucune de ces questions :) J’ai juste pensé que je vais rencontrer de nouvelles personnes, m’impliquer dans le projet, m’amuser, voyager et découvrir un nouveau pays (que j’ai honnêtement vu seulement comme une ville qui a un prince, sans avoir trop d’attentes).

Et voila ! Liechtenstein, l’aventure commence : 4 filles de Roumaine, une française vraiment sympaet et Mohamed, notre tuteur.

Notre projet de "Partenariat Grundtig", vise à briser les barrières entre les générations, et réunis 3 organisations de 3 pays différents : Seniorenbund de Liechtenstein, Mimir de l’Islande, un Tambour Battant de la France.

60 Mieux que 23 ?

Dans le premier matin, nous avons rencontré l’équipe et j’ai été surprise de voir un tas d’adultes qui nous attendait dans la cafétéria d’un supermarché. La première question qui m’ait venue à l’esprit étaient : " Qu’est-ce que je vais dire à ces gens ? ".

En quelques minutes j’ai été surpris d’entendre qu’ils ont organisé des activités de fitness, danse, des cours d’informatique, soirées cinéma, chœur, des voyages, des programmes scolaires et des partenariats avec l’Université … et ils ont régulièrement des réunions avec le gouvernement. Pouvez-vous imaginer ? à 60 ans, les gens sont beaucoup plus actifs que moi à 23 ans ? Donc, merci Liechtenstein pour la première surprise !

Pendant le week-end y passent, tout le monde a été très impliqué dans le projet et nous avons réussi à accomplir toutes les tâches proposées. Je dois vous dire que j’ai été surpris par le moyen pratique de voir et de planifiquer les choses. Pendant le projet nous avons eu l’occasion de rencontrer Hans, un retraité homme de Swizerlad qui est maintenant un membre très actif de Seniorenbund. Même s’il n’a pas parle aucune des langues que je peux comprendre, nous avons réussi à nous comprendre très bien.

Ce qui m’a totalement impressionné chez Hans était son désir d’être actif même à son âge et son intérêt pour la technologie. En fait, il est l’un des "enseignants" du cours d’informatique de Seniorenbund, il nous a pris des photos, il avait un téléphone plus récent que le mien et il savait même certains détails sur Skype et Google Docs. Bon travail, Liechtenstein ! La deuxième chose qui me prouve que vous n’êtes pas "un pays juste comme une ville".

Est-ce que la dimension compte ?

Lorsque l’on parle de ce petit pays, je ne sais quoi vous dire parce que je n’ai jamais pensé qu’il peut être tellement complexe. En visite au Parlement et pendant la visite guidé du musée, ils m’ont prouvé qu’il ne faut jamais juger un pays par ses dimensions. (En fait, je n’ai que 158 cm et je parle de dimensions :)))

Saviez-vous que ce petit pays a le taux de chômage le plus bas d’Europe ? Saviez-vous qu’ils n’ont même pas une armée ? (En fait ils comptent sur la Suisse si nécessaire, mais ils ont dit qu’il n’y a aucun papier officiel signé sur ce sujet : )). Saviez-vous que le prince et sa famille sont vraiment humains ? Ils passent tranquillement dans les rues, parler aux gens, ils rendent visite aux étudiants de l’université et le prince écrit ses propres discours.

Qui va voter pour moi ?

Mais attendez la partie la plus intéressante de l’histoire : comme vous pouvez l’imaginer, ce n’est pas si facile de devenir un citoyen de ce petit coin de paradis. Le Lichstenstein est divisé en 11 municipalités et si quelqu’un veut devenir un citoyen, tous les membres de la commune concernée doivent voter pour ou contre l’installation de cette personne. En fait, ils ont dit que le processus de vote n’est pas si complexe parce que les communes sont assez petites et les gens se connaissent tous. Mais bien sûr, j’ai juste imaginé moi-même créer des bannières, des affiches, des dépliants, interviews radio et télévision et convaincre les gens de voter pour moi.

Qu’est-ce que vous dites de dîner en Autriche ?

Étant un petit pays, le passage dans les pays voisins se fait d’une enjambée. Bien sûr, nous avons profité de cette situation et nous avons décidé d’y aller pour dîner en Autriche. N’est-il pas étonnant ? Appeler votre mère (qui sait que vous êtes à une conférence au Liechtenstein) de lui faire savoir comme savoureux est-il votre traditionnel dîner autrichien :)

En conclusion, j’ai vraiment adoré ce projet. Tout d’abord, il a été le premier où j’étais présente en tant que représentante de la France :) Deuxièmement, j’ai eu l’occasion de découvrir Le Liechtenstein. Et le dernier mais non le moindre, j’ai vu qu’il peut être vraiment intéressant, productif et drôle de travailler ensemble avec les seniors et pas seulement avec des gens de mon âge.

<sjcycle22|center>